Accueil » Archives pour Fanny Couty

Auteur/autrice : Fanny Couty

vaccination en officine

Présentation des nouvelles missions

NOUVELLES VACCINATION  

Les pharmaciens d’officine formés pourront vacciner contre :  

  • la diphtérie ; 
  • le tétanos ; 
  • la poliomyélite ; 
  • la coqueluche ; 
  • les papillomavirus humains ; 
  • les infections invasives à pneumocoque ; 
  • le virus de l’hépatite A ; 
  • le virus de l’hépatite B ; 
  • le méningocoque de sérogroupe A ; 
  • le méningocoque de sérogroupe B ; 
  • le méningocoque de sérogroupe C ; 
  • le méningocoque de sérogroupe Y ; 
  • le méningocoque de sérogroupe W ; 
  • la rage. 

Sous condition que le patient se présente à l’officine avec une prescription. 

Formations de la rentrée 2022 : VACCINATION & DÉPISTAGES (Cystites & Angine)

  • JEUDI 29 SEPT. (13h30-17h30) Dépistages
  • JEUDI 6 OCT. (8h30 – 12h30) Dépistages
  • MARDI 11 OCT. (13h30-17h30) Vaccination
  • JEUDI 20 OCT. (8h30 – 12h30) Vaccination
    *heures métropole

VACCINATION COVID 

 Élargissement de la population éligible à une deuxième injection de rappel contre la COVID-19. Les personnes majeures à risque de forme grave de covid, les femmes enceintes et l’entourage majeure des personnes vulnérables, sont désormais éligible à une deuxième dose de rappel. Cette deuxième dose de rappel pourra être injecté 6 mois après la première dose de rappel. 

Pour les patients ayant été infecté après leur 1ère injection de rappel il faudra attendre 3 mois à compter de l’infection pour réaliser la deuxième injection

TEST DE DÉPISTAGE COVID-19 

Résurgence des cas de Covid-19 depuis la mi-juin qui mène à une hausse de la demande de Tests Antigéniques et d’Autotests dispensés par la pharmacie. Comme lors des précédentes vagues, les pharmacies d’officine sont à nouveau sollicitées comme acteurs de première ligne dans la lutte contre la COVID-19. 

Changement des TAG validant un Certificat Covid UE. 

De nombreux tests ont perdu leur capacité à valider un Certificat Covid UE. Il est donc recommandé de les retirer des stocks pour que les patients désireux de valider leur certificat covid UE puissent utiliser le résultat du test effectué en pharmacie. Les tests peuvent être utilisés pour une utilisation sur le territoire français (contact tracing, hôpital…) 

Produits concernés : 

Capture décran à

Baisse du prix des prélèvement pour RT-PCR :  

9,60€ à 5,75€ 

Autotest aux personnels d’établissements scolaires et périscolaires de l’éducation nationale 

Prolongation de la mesure de remise de 10 autotests / mois pour les patients présentant l’attestation nominative de leur employeur.

Image vaccin

Nouvelle Convention, Vaccination et Gestion des Salariés Suspendus

Nouvelle Convention

Signée le 9 mars et publiée le 10 avril au Journal Officiel, la nouvelle convention nationale pharmaceutique entrera en vigueur le 7 mai 2022 apportant un ensemble de nouveautés pour les pharmaciens d’officine.

Médicament onéreux  

Pour tout médicament dont le prix TTC est supérieur à 300 € le personnel au comptoir devra vérifier l’authenticité de la prescription. Certains médicaments ne seront pas inclus dans ce dispositif de contrôle. La liste des exceptions n’est pas encore établie. 

Nouvelle ROSP pour « bon usage du médicament »  

Deux indicateurs « socle » donnent accès à la ROSP. Si l’un ou l’ensemble de ces indicateurs n’est pas atteints l’officine ne peut prétendre à l’obtention de la ROSP pour « bon usage du médicament » : 

  • L’adhésion à la démarche qualité mise en place par le  » Haut comité qualité officine  » (donne droit à une rémunération supplémentaire) 
  • La pénétration des médicaments génériques dans l’ensemble du répertoire des groupes génériques 

Deux indicateurs supplémentaires permettent une rémunération additionnelle : 

  • La pénétration des médicaments génériques pour les molécules n’étant pas concernées par les dispositions du III de l’article L. 162-16 du code de la sécurité sociale ;   
  • La stabilité de la délivrance pour les patients de 75 ans ou plus lors de la délivrance de médicaments génériques ;   

Le dernier indicateur ne permet pas d’obtenir une rémunération supplémentaire cependant, s’il n’est pas atteint, il diminue la rémunération de l’ensemble des quatre autres indicateurs de 20% : 
Le taux de recours du motif urgence de substitution sur le répertoire des génériques  

Nouvelle rémunération sur objectif pour le développement du numérique en santé et l’amélioration de l’accès aux soins. 

5 indicateurs socle donnent accès à cette rémunération. Si l’un ou l’ensemble de ces indicateurs n’est pas atteints l’officine ne peut prétendre à l’obtention de la rémunération :  

  • Participation du pharmacien à un exercice coordonné ;  
  • Disposer d’un logiciel référencé Ségur ;  
  • Disposer d’un LAD certifié par la HAS :  
  • Ne pas avoir été condamné pour fraude  
  • Utilisation de la e-prescription  

Dix indicateurs supplémentaires permettent l’accès à une rémunération supplémentaire : 

  • Valorisation de la FSE ;  
  • Incitation forfaitaire à la numérisation et & la télétransmission ;  
  • Indicateur d’usage et remplissage du DMP ; 
  • Indicateur d’usage de la messagerie sécurisée de santé pour les échanges avec les patients et les professionnels de santé ; 
  • Indicateur d’usage du service de la e-prescription ;  
  • Incitation à la mise à jour des données inscrites en carte vitale ;  
  • Incitation de l’usage de l’application carte vitale ;  
  • Indicateur de qualité de facturation ;  
  • Indicateurs relatifs à la téléconsultation ;  
  • Indicateur relatif au pharmacien correspondant ; 

Nouvelles Missions & Services : 

  • Dépistage du cancer colorectal : Vente de kit pour les 50 à 74 ans éligibles 
  • Dépistages des infections urinaires : Délivrance de bandelette urinaire + analyse pour les femmes souffrant de cystite simple 
  • Dispensation à domicile sortie hospitalière (prado) : changement de la rémunération 2,50€ / livraison, création de la notion de dispensation à domicile 

Élargissement des Vaccinations possible à l’officine : 

En plus des vaccinations actuellement possibles à l’officine les pharmaciens d’officine pourront vacciner contre :  

  • la diphtérie ; 
  • le tétanos ; 
  • la poliomyélite ; 
  • la coqueluche ; 
  • les papillomavirus humains ; 
  • les infections invasives à pneumocoque ; 
  • le virus de l’hépatite A ; 
  • le virus de l’hépatite B ; 
  • le méningocoque de sérogroupe A ; 
  • le méningocoque de sérogroupe B ; 
  • le méningocoque de sérogroupe C ; 
  • le méningocoque de sérogroupe Y ; 
  • le méningocoque de sérogroupe W ; 
  • la rage. 

Population cible ? 

Seront éligibles les patients âgés de 16 ans et plus pour lesquelles une ou plusieurs(s) des vaccinations citées plus haut sont recommandées. La vaccination devra se faire dans le respect du calendrier vaccinal.  

Voie d’injection ? 

La plupart des vaccins disponibles nécessitent une injection intramusculaire pour être administrés.  

Conservation ? 

Ils sont en général à conserver au réfrigérateur entre 2°C et 8°C. Pour plus d’informations il faudra consulter la notice d’utilisation fournie avec chaque vaccin. 

Qui peut injecter ? 

Seuls les pharmaciens d’officine sont autorisés à réaliser l’injection de ces nouveaux vaccins.  

Prescription ? 

Le pharmacien pourra vacciner après avoir renseigné un bon de prise en charge accessible sur le portail internet de l’Assurance Maladie. Ce bon vaut comme prescription pour les vaccins à prescription obligatoire. Ce dispositif est applicable sous réserve que la réglementation le permette. Ce qui signifie que certains vaccins ne seront pas concernés par ce dispositif et le pharmacien ne pourra pas vacciner sans une prescription venant d’un médecin. 

Vigilance ? 

Vous retrouverez toutes les informations dans le mémo : 
Pharmacovigilances 

Procédure  

Vous retrouverez toutes les informations dans ce document :  
P72 – Gestion de la vaccination

Vaccination à l’officine

Vous retrouverez toutes les informations dans le mémo :  
Vaccination à l’officine

Gestion des salariés suspendus

Vous retrouverez toutes les informations dans le mémo :  
Salarié suspendu 

TEST antigénique Négatif

Changement de prix TAG, Rémunération Autotest

Changement des Tarifs TAG

À compter du 1er Avril 2022 les TAG remboursé réalisés en pharmacie ne seront plus facturés à 20€ mais à 16,50€. La rémunération de l’analyse, du rendu de résultat et de saisie dans SI-DEP qui s’élevait jusque-là à un montant de 5,40€ sera désormais de 1,90€.

Voici le détail de ce changement de tarification :

  • Prix de l’autotest -> 5€ MONTANT INCHANGÉ
  • Rémunération du prélèvement -> 9,60€ MONTANT INCHANGÉ
  • Rémunération de l’analyse, du rendu de résultat, saisie SI-DEP -> 5,40€ -> 1,90€ CHANGEMENT DE TARIF

Prix Total : 5€ + 9,60€ + 1,90€ = 16,50

Source : Article 1 – Arrêté du 30 mars 2022 modifiant les arrêtés du 1er juin, 14 octobre et 10 novembre 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire – Légifrance (legifrance.gouv.fr)

Rémunération de la dispensation d’autotest

Baisse de la rémunération pour la dispensation d’un autotest qui passe de 2€ à 1€. 

Motif invoqué de la baisse du tarif : la population ayant en grande partie compris le fonctionnement d’un autotest, la rémunération de sa dispensation a été baissée car les conseils d’utilisation sont considérés comme connus. 

Centres de dépistage déportés / Paxlovid / Vaccinations étrangères / Pass vaccinal

Centres de dépistage déportés / Paxlovid / Vaccinations étrangères / Pass vaccinal

Centres de dépistage déportés (Barnums, locaux déportés…)

Suite à de nombreuses questions vous trouverez dans ce mémo l’ensemble des règles à suivre pour dépister dans un barnum ou dans un local déporté de la pharmacie.

Paxlovid

Afin de connaître toutes les modalités concernant le Paxlovid (traitement contre le COVID-19), consultez ce mémo.

Enregistrement des vaccinations étrangères en France

Suite à de nombreuses questions sur le sujet, vous trouverez toutes les informations dans ce mémo.

Mise à jour schéma vaccinal

Vous pouvez consulter la mise à jour du schéma vaccinal