CAS CONTACT A L'OFFICINE Mémo pour l'équipe officinale

Démarche à suivre – Cas contacts asymptomatiques

Pour assurer l’accès aux soins et ne pas compromettre l’accès aux médicaments, un nouveau protocole de gestion des cas contacts à l’officine a été mis en place.

Ainsi, lorsqu’un cas est confirmé à la COVID-19 au sein de l’équipe officinale ou via un contact externe (patientèle, professionnels de santé, etc.), les collaborateurs en contact avec cette personne doivent :

  1. Réaliser une autosurveillance des symptômes
  2. Réaliser un test virologique (RT-PCR) entre le 5ème et le 7ème jour à la suite du dernier contact, ou du premier contact si celui-ci a persisté
  3. Respecter les gestes barrières et être particulièrement attentif à ceux-ci

Autres situations – dans quel cas réaliser un dépistage ?

La direction générale de la Santé recommande aux professionnels de santé de se faire dépister : en cas de symptômes évocateurs, suite à une identification en tant que personne contact, à la suite d’une participation à un rassemblement (repas de famille, concert, funérailles, etc.) et lors d’un retour de congés dans une zone à circulation active.

Comment se faire dépister ?

Pour l’instant et jusqu’au 30 octobre 2020, il est possible pour toute l’équipe officinale de demander à réaliser un test virologique et / ou sérologique intégralement pris en charge par l’assurance-maladie.
– Formulaire de renseignements pour les différents tests : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/formulaire_patient_labo_covid_v1.0.pdf
– La liste des laboratoires réalisant de tels tests est disponible sur https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid/

Rappel – Bonnes Pratiques à l’officine

Un référent Covid-19 doit être désigné afin d’assurer le partage de l’information et le partage des protocoles.

Au-delà des gestes barrières à réaliser quotidiennement (distanciation, port du masque, hygiène des mains, etc.), il est nécessaire de :

  • Mettre en place des méthodologies de désinfection régulière des objets et points contacts au moins 1 fois par jour et / ou à chaque rotation de poste
  • Prévoir l’aération régulière (environ 15 minutes toutes les 3 heures) des espaces de travail et d’accueil du public si possible
  • S’assurer d’un apport d’air neuf si l’aération n’est pas possible via le système de ventilation

En présence d’une personne présentant des symptômes, il faut immédiatement : isoler, protéger (double-protection) et rechercher des signes de gravité.
En cas de survenue d’un cas avéré dans l’équipe, le référent Covid-19 doit pouvoir faciliter le contact tracing. Pour cela, il faudra noter les indications données par le salarié notamment concernant son historique d’activité.

Publié le mardi 13 octobre 2020