Accueil » Covid-19

Catégorie : Covid-19

Campagne de rappel / Passe sanitaire / Moderna / Autotests Supervisés

Campagne de rappel :

Point de vocabulaire :

La dose dite de rappel fait référence à une dose supplémentaire au schéma vaccinal standard. Quand on parle de rappel on sous-entend le plus souvent la 3ème dose, celle du schéma vaccinal classique (deux doses). On peut aussi parler de rappel pour la 2ème dose si l’individu a un schéma vaccinal à une seule dose (infection COVID ou Janssen). Peut aussi faire référence à la 4ème dose pour certaines personnes immunodéprimées. 

Public Cible :

À partir de 12 ans :

  • Souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave
  • Souffrant d’une ou plusieurs comorbidité(s)
  • Entourage d’une personne immunodéprimée
  • Professionnel des secteurs de la santé, du médico-social, du transport sanitaire, de l’aide à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables ou pompier
  • Vacciné avec Janssen

À partir de 65 ans et plus : Tout le monde

Un élargissement de cette cible est prévu pendant le mois de décembre pour inclure les 50 à 64 ans voire même les plus de 40 ans.

Quand faire le rappel ?

  • 6 mois après la deuxième dose (Schéma vaccinal à deux doses : Pfizer (Comirnaty), Moderna (Spikevax), Astrazeneca (Vaxzevria)) ;
  • 6 mois après la troisième dose pour les patients immunodéprimés nécessitant une quatrième dose (dans ce cas la durée peut être réduite si cela est jugée utile par un médecin) ;
  • 28 jours après la primo-injection de Janssen ;
  • 6 mois après pour les individus ayant un schéma vaccinal à une dose pour avoir contracté la covid avant leur primo-injection.

Quelle que soit la durée écoulée entre la primo injection et la 2ème injection ou entre la 2ème et la 3ème injection, il ne faut pas recommencer le schéma vaccinal. 

Tous les rappels sont à faire avec un vaccin à ARNm.

Passe Sanitaire :

À partir du 15 décembre :
Toutes les personnes vaccinées avec Janssen, ainsi que les personnes de 65 ans et plus ayant validé leur schéma vaccinal avant le 17 mai devront avoir fait leur injection de rappel avant le 15 décembre pour garder un passe sanitaire actif. 
Exemple : Un patient de 65 ans et plus, au schéma de vaccination classique de deux doses, ayant reçu sa dernière injection le 1er Juin 2021 pourra effectuer son rappel à compter du 1er Décembre. Pour garder son passe sanitaire il devra effectuer son rappel avant le 29 Décembre.
Il faut se souvenir qu’un rappel nécessite 1 semaine de battement avant de pouvoir valider un passe sanitaire (comme pour la 2ème injection).

Moderna :

La population éligible à une vaccination avec le vaccin Spikevax de Moderna a changé. En effet, seuls les 30 ans et plus peuvent recevoir une injection du vaccin Spikevax
Si un patient éligible à une 2ème, voire une 3ème, injection de Spikevax Moderna a moins de 30 ans au moment de la deuxième injection ou du rappel, il doit se faire vacciner avec le vaccin Cominarty de Pfizer.
Chaque injection de rappel Spikevax Moderna doit se faire avec une demi-dose de 0,25 ml. Ceci ne concerne pas les primo / 2ème injections qui doivent se faire avec une dose complète de 0,5 ml.

Autotests Supervisés  :

Les autotests supervisés sont à nouveau disponibles en pharmacie et peuvent, si le résultat est négatif, valider un passe sanitaire.  Seul un pharmacien présent sur le site peut assurer la supervision des autotests. La supervision par d’autres personnes exerçant sous la responsabilité du pharmacien n’est plus possible.

  • Réservés aux pharmacies.
  • Offre de test la moins chère : 12,90€

Rappel des prix : RT-PCR = 44€ en laboratoire, TAG = 22€ en laboratoire, TAG = 25€ en pharmacie, TAG = 30€ le dimanche en pharmacie, Autotest Supervisé = 12,90€ uniquement en pharmacie

Remboursement : Les autotests supervisés ne sont pas remboursés pour les individus non vaccinés.

Les exceptions qui permettent un remboursement sont les mêmes que pour les autres tests, à savoir :

  • Individus vaccinés ;
  • Individus ayant une contre-indication à la vaccination ;
  • Individus ayant un certificat de rétablissement ;
  • Cas contact ;
  • Mineurs ;
  • Ayant des symptômes (sur présentation d’une prescription médicale).

Cible : Les autotests supervisés sont réservés aux individus asymptomatiques et qui ne sont pas cas contact.

Résultat du test : Tout résultat doit être saisi dans SI-DEP.
Négatif, permet la validation d’un passe sanitaire.
Positif, nécessite une confirmation par RT-PCR qui sera prise en charge par l’Assurance Maladie. Les autotests supervisés positif ne permettent pas de valider un certificat de rétablissement covid.

Déremboursement des Tests

Depuis le 15 octobre les tests PCR et les tests antigéniques sont payants pour les personnes non vaccinées.

Néanmoins, quelques exceptions sont prévues :
Les tests restent pris en charge pour les personnes vaccinées, ainsi que pour les personnes présentant des symptômes, sur ordonnance. Sont aussi concernés par la poursuite de la prise en charge des tests, les cas contacts signalés par l’Assurance Maladie ainsi que les mineurs entre 12 et 17 ans

Ce déremboursement intervient dans le but d’encourager les derniers réticents à se faire vacciner pour obtenir leur pass sanitaire.

Affiche – Déremboursement des Tests de dépistage : Téléchargez ici
MEMO – Déremboursement des Tests de dépistage : Téléchargez ici